1er mai antifasciste, antiraciste et de solidarité avec le peuple Grec

Partout en Europe, on impose aux populations de se serrer la ceinture. Les gouvernements font des coupes budgétaires dans les services publics, augmentent le prix de l’enseignement, nous retirent nos acquis sociaux. Alors qu’en même temps ces gouvernements dépensent des millions pour faire la guerre à l’autre bout du monde. On voudrait nous faire croire que si nous sommes dans la misère, c’est parce qu’il y a aujourd’hui en occident des ennemis de l’intérieur qui voudraient abattre notre démocratie, qui volent nos emplois… Mais quand on y regarde de plus près ce ne sont ni les noirs, ni les arabes, ni les Roms, ni les musulmans qui votent ces lois d’austérité, ce sont ceux qui nous ont promis du travail, un meilleur salaire… et qui au final augmentent les profits et le pouvoir des actionnaires.

Nous refusons de tomber dans le piège de la divisions et du mensonge ainsi nous marchons donc contre le racisme et contre l’austérité, non pas pour dire aux autorités de lutter contre le racisme mais pour dire à ces mêmes autorités et aux racistes que nous n’accepterons pas leurs lois, leurs paroles et leurs actes racistes et discriminatoires et qu’à chacune de leurs apparitions nous serons là pour faire opposition. Nous appelons à un large front antifasciste antiraciste et surtout populaire. Qu’ils soient de droite ou qu’il se cache derrière un éventail social « de gauche », nous leur disons hors de nos quartiers, hors de nos vies.

L’unité des peuples est notre force, nous ne portons pas d’espoir dans une communauté nationale spécifique mais dans l’unité internationale, qu’est celle de tous les travailleurs, de tous les oppressés. Nous pensons que la justice sociale ne s’obtiendra que dans la lutte unis de tous les travailleurs contre les grandes entreprises qui nous exploitent, contre les lobbys qui détournent nos démocraties, contre les grosses fortunes qui s’enrichissent sur notre dos et non pas dans une lutte des travailleurs contre les travailleurs. Nous affirmons donc notre solidarité avec le peuple grec bien décidés à ne pas accepter les mesures d’austérité européennes, souvent justifiées par un discours raciste, et plus particulièrement au mouvement antifasciste qui lutte contre aube doré. Et à tous les mouvements sociaux du monde entier qui lutte contre le capitalisme et le racisme.

Pour une opposition déterminée à l’austérité en belgique et en Europe.

Contre le racisme ambiant et la violence de l’extrême droite.

Pour un 1er mai combatif, journée Internationale de lutte des travailleurs !

A l’initiative des JOC Bruxelles et de l’ Union syndicale étudiante.

Signataires :

– Collectif Alternative Libertaire Bruxelles
– Comités Action Europe – Actie Comités Europa)
– Étudiants de Gauche Actifs – EGA
– Jeunesses Libertaires Belgique
– LCR / SAP
– Bruxelles Panthères

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer