Atelier novlangue – Cure de désintox anti-langue de bois

Ne dites plus  »exploités », dites  »défavorisés » ! Ne dites plus  »licenciement collectif », dites  »plan de sauvegarde de l’emploi » ! Politiciens, patrons et experts utilisent un tas de mots savants qui ont l’air de vouloir dire quelque chose mais qu’on ne comprend pas très bien : c’est la NOVLANGUE, ou « langue de bois ». Relayée quotidiennement dans les médias, elle permet de ne pas aborder les vrais problèmes, de contourner une question embarrassante, de masquer une absence d’arguments, de camoufler un objectif inavouable, bref, de noyer le poisson. Cette novlangue est dangereuse car elle n’est pas neutre : elle impose une certaine vision du monde et elle nous influence. Adieu esprit critique et envie d’agir !

Laisser un commentaire