#DecolonizeBelgium

Pour rendre hommage à la lutte de Libération du peuple congolais et à l’occasion de l’anniversaire de l’Indépendance du Congo, ce 30 juin 2016, nous avons mené une action de décolonisation de l’espace public bruxellois.

Les rues portant le nom de colons ayant commis des exactions au Congo ou glorifiant le passé colonial de la Belgique ont été renommées:

  • L’écœurant boulevard Léopold II a par exemple disparu pour honorer la mémoire de Patrice Lumumba.
  • La honteuse rue des colonies a été transformée en rue de la Décolonisation.
  • La rue Général Fivé à Etterbeek est devenue quant à elle la rue du « Caoutchouc rouge » pour rappeler son implication parmi tant d’autres dans la production de caoutchouc, qui a nécessité l’exploitation et la mise en esclavage de la main d’œuvre congolaise, ainsi que dans l’abominable pratique des mains coupées.

De telles actions sont très importantes à nos yeux car nous sommes persuadé-e-s qu’il est préférable de vivre dans un pays qui n’honore pas des criminels et des meurtriers. Ainsi, nous avons l’intention de changer cette société. Nous voulons éviter que nos petites sœurs et petits frères, que nos filles et nos fils ne grandissent dans un monde qui les humilie en honorant les personnes qui ont exploité, terrorisé, tué et violé leurs ancêtres.

13516392_631455587019811_230073859666386399_n

Le message qui a été adressé aux communes bruxelloises et plus largement à l’Etat est clair : les descendant-e-s des colonies ainsi que les immigré-e-s n’acceptent plus la place de seconde zone qui leur est réservée et la Nouvelle Voie Anti-coloniale luttera avec eux, contre cet Etat et son patrimoine raciste et colonial. Nous réclamons ensemble une place Patrice Lumumba à Bruxelles. Il est grand temps que les héros et les héroïnes des luttes dé-coloniales obtiennent la place méritée dans notre espace publique et dans les manuels scolaires de notre pays.

Enfin, nous exigeons également la préservation de Matonge dont la moitié sud du quartier est en proie à une entreprise de gentrification planifiée visant à le renommer en « Quartier des Continents ». Derrière cela, le but du pouvoir est de peu à peu supprimer son caractère profondément congolais et africain, ce qui s’apparente selon nous à un véritable colonialisme urbain.

A LUTA CONTINUA !

La Nouvelle Voie Anti-coloniale

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer