Crowdsourcing – Les ressources naturelles au Sahara Occidental

INFOS

  • jeudi 14 décembre 2017 20:00

  • Rue Marguerite Bervoets 10, 7000 Mons

Le Comité belge de soutien au peuple sahraoui et les JOC Mons vous invitent à venir enquêter sur le pillage des ressources naturelles au Sahara Occidental !

Raf Custers (chercheur au GRESEA) et Hugo Perilleux Sanchez (chercheur à l’ULB) vous expliqueront comment trouver et traiter des informations relatives au pillage des ressources naturelles au Sahara Occidental.

Quelles sont les entreprises impliquées ? Comment opèrent-elles ? Qui en sont les actionnaires ? De quelle manière la Belgique est-elle impliquée ?

Autant de questions auxquelles nous tenterons de répondre ensemble !

Background : Considéré par l’ONU comme un territoire non-autonome, le Sahara Occidental est occupé par les forces marocaines depuis 1975. Administrant le territoire d’une main de fer, le Maroc s’assure la mainmise sur les ressources naturelles du territoire qui possède, entre autres, de larges réserves de phosphate et de ressources halieutiques.

Incluant de facto le Sahara Occidental, les accords commerciaux passés entre l’Union européenne et le Maroc ont contribué au renforcement de l’emprise économique de la puissance occupante sur la dernière colonie d’Afrique.

En décembre 2016, la Cour de Justice de l’Union européenne rappelait le statut « distinct et séparé » du Sahara Occidental et statuait sur le fait que tout accord économique impliquant le territoire nécessitait le consentement du peuple sahraoui. Depuis, la Commission européenne négocie secrètement avec le Maroc afin de contourner l’arrêt de la Cour.


En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer