Liège, ville Refuge

INFOS

  • jeudi 20 avril 2017 19:00

  • pin cafet’collective KALI, rue St Thomas n°32, 4000 Liège

Sans-papiers, Sans droits?

alors que dans la majeure partie du globe les migrants séjournant un territoire national sans autorisation préalable ( ceux que l’on nomme communément les sans-papiers) constituent une partie de la population privée de tout accès aux services publics, aux mécanisme de sécurité sociale, au marché du travail. Alors qu’ils sont constamment l’objet de traques policières, alors même qu’ils sont privés de tout droit, des villes se constituent en « villes refuges » et s’emploient à élargir les droits dont bénéficient les sans-papiers, à rebours de leurs législations nationales.
Loin d’être tombée du ciel, cette situation est le fruit de la mobilisation des organisations de sans-papiers et du mouvement de solidarité qui les soutient.
Comment faire de Liège, à l’instar de Montréal ou Barcelone, une commune hospitalière? Quelle stratégie pour contraindre les autorités de laisser les sans-papiers accéder aux services de base, aux soins de santé, à l’aide alimentaire ou au logement?

RdV le 20 avril (ou le 21 avril)
à la cafet’collective KALI
rue St Thomas n°32, 4000 Liège
pour en débattre en présence de:

-François Grenade, chargé de la campagne « justice migratoire » au cncd
-Amélie Faye, travailleuse de l’asbl d’aide aux sans-papiers Point d’appui
-Pietro Tosi, permanent au MOC pour le comité des travailleurs sans-papiers


En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer