Quand le loup essaye de se présenter comme un agneau

Ce 1 mai 2015, à peu près 200 personnes s’étaient rassemblées pour rappeler que cette journée célèbre les luttes des travailleurs et des travailleuses partout dans le monde. Cette journée est donc celle de la solidarité internationale et de l’unité qui ont permis d’arriver à un peu plus de justice sociale et d’égalité. La société que nous voulons est une société de justice, d’égalité et permettant un avenir juste à tous. A un moment où les discours racistes et les attaques sur les acquis sociaux sont de plus en plus violents, cela nous semble plus que légitime. Malheureusement, une milice néo-nazie a choisi d’essayer de détourner l’évènement pour essayer de présenter son discours de haine et d’exclusion comme légitime et populaire. Ils ont démontré une fois de plus que c’est tout le contraire.

La manifestation s’est réunie à 13h à la gare centrale. Les manifestants de tous horizons ont fait une boucle en passant par le sablon pour passer au Monts des Arts, point des rassemblement de l’extrême droite, afin de dénoncer la présence d’une milice néo nazie dans les rues de Bruxelles. Arrivés sur place, 6 membres de la direction de la milice étaient présents. Face à leur attitude menaçante et provocante, les manifestants ont tenté de confisquer leurs calicots et drapeaux pour empêcher la diffusion de leurs discours de haine. A l’image de ce skinhead armé d’un panneau de circulation (voir photos ci-dessous), dans la confrontation qui a suivi, les néo-nazis ont montré leur vrai visage : celui de l’intolérance et de la violence aveugle. Face à la brutalité de l’extrême droite, les militants anti-fascistes se sont légitimement défendus.

La police est alors intervenue afin de séparer les deux groupes, arrosant les manifestants de spray au poivre et de coups de matraque et de bouclier. Les manifestants se sont regroupés en bas du Monts des Arts, déterminés à ne pas laisser les nazis défiler sans contestation. Les nazis quant à eux se sont regroupés, et c’est protégés d’un cordon de police, qu’une trentaine d’entre-eux ont finalement fait un petit défilé, le centre ville leur étant interdit par les manifestants.

Pour nous, il est incompréhensible et intolérable qu’une organisation qui suit ouvertement l’exemple d’Aube Dorée, une organisation criminelle dont les chefs sont en prison pour avoir couvert et ordonné des meurtres et qui se revendique l’héritière du Troisième Reich, puisse porter son idéologie meurtrière sur la place publique sans réactions et sous la protection de la police.

Le racisme contamine toute la société, sa diffusion s’accompagne de la réapparition de mouvements se revendiquant les héritiers de la mise à mort de millions de personnes au nom du racisme, de la haine et du refus de toute différence, qu’elle soit d’opinion, d’origine ou de culture. Pour tous ceux qui veulent une vraie démocratie, une société libre, juste et égalitaire, où on refuse la loi du plus fort au nom de la solidarité et d’un avenir juste pour tous, la présence et la brutalité de ces groupes est dangereuse et inacceptable. C’est par la mobilisation et la présence la plus large possible qu’on les redescendra sur terre en leur montrant qu’une bande de criminels ne représente jamais les aspirations de ceux qui travaillent et se battent pour un avenir pour leurs enfants. La vision de l’extrême droite, celle d’une société repliée sur elle-même, où règne la terreur, la loi des brutes et de l’oppression, n’est que le rêve de nostalgiques du nazisme, mais le cauchemar de tous les autres.

Il ne fait aucun doute qu’une fois de plus ils tenteront de se poser en victimes. Pourtant, au delà des discours, leurs actes démontrent une fois de plus ce qu’ils sont vraiment. Le loup peut se présenter comme un agneau, il a du mal a cacher son appétit, ses griffes et ses dents.

<em>Les Jeunes Organisés et Combatifs Bruxelles et Brabant Wallon (JOC bxl – bw)</em>

<em>L’Union Syndicale Etudiante (USE)</em>

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer