Travail à la demande, un futur qui se casse la gueule.

Travail à la demande,
un futur qui se casse la gueule.

Dans cette enquête, nous nous sommes intéressés aux conditions de travail dans les sociétés de livraison de repas, comme Deliveroo, UberEat et Take Eat Easy, qui mettent en contact des restaurateurs, des clients et des coursiers «indépendants» à travers une plateforme internet. Ces coursiers sont les travailleurs visibles d’un nouveau business model hyper flexible et technologique qui entend chambouler le monde du travail: l’économie de plateforme. Il nous a semblé intéressant d’essayer de comprendre quels étaient ici les enjeux pour les jeunes qui y travaillent.

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer