Atelier Artivisme: tactiques de résistances créatives

29 août 2019 à 10:00

Tournai

Dans le cadre de ” On est Tou.te.s” , nous organisons deux jours d’ateliers avec le Laboratoire d’Imagination Insurrectionnelle, deux jours de création, de réflexion, de découverte autour de l’art, de l’activisme, de la poésie et de la politique.
Lors de cet atelier, le L.I.I invitera les participant·e·s à explorer les synergies émergeant de la fusion entre l’art et l’activisme. Nous élaborerons ensemble des stratégies et des tactiques pour créer de nouvelles formes de désobéissance et résistance créative. En utilisant des jeux et des méthodes collaboratives, nous explorerons les principes permettant de créer des actions puissantes, à la fois politiquement et esthétiquement, principalement autour de problématiques liées au logement.

L’atelier sera animé par Isabelle Fremeaux et John Jordan.

L’atelier dure 2 jours : le jeudi 29 de 10h à 18h et le vendredi 30 de 10h à 16h, l’adresse sera communiquée aux participant.e.s prochainement.
Pour s’inscrire : les inscriptions se font par e-mail à tournai@joc.be ou au 0474287683 (Zoé). Attention, pour un bon déroulement des deux jours d’atelier, nous limitons les inscriptions à 40 personnes.

John Jordan est artiste activiste, « une sorte de magicien de la rébellion » selon le quotidien Libération et «extrémiste de l’intérieur » selon la police Britannique. Il a été co-directeur de Platform, un groupe d’art social de 1987 à 1995, avant de travailler avec le collectif d’action directe Reclaim The Streets (1995-2000). En 2003, il a co-dirigé le livre We Are Everywhere: the irresistible rise of global anti-capitalism [Nous sommes partout. L’irrésistible ascension de l’anticapitalisme mondial] publié par Verso. Professeur aux Beaux Arts pendant presque dix ans (1994-2003), il a quitté le monde universitaire pour travailler sur le film de Naomi Klein The Take. En 2004, il a eu l’idée ridicule de fonder la Clandestine Insurgent Rebel Clown Army [Armée des Clowns] qu’il a désertée quelques années plus tard.
Isabelle Fremeaux a grandi en France avant de partir à l’aventure à Londres, où elle a travaillé comme journaliste free lance, professeur de français et administratrice d’une compagnie de « community arts », tout en réalisant une thèse de doctorat sur le concept de communauté. Elle est devenue Maître de Conférences en Media et Cultural Studies à Birkbeck College-University of London (GB) où elle a exercé pendant 10 ans, avant de déserter l’Université pour respirer le vent de la liberté et du collectif. Grâce au L.I.I, elle a été successivement (et parfois simultanément) clown rebelle, pirate, cycliste désobéissante, utopiste… Elle poursuit une recherche-action qui explore l’éducation populaire et les dynamiques collectives, et prête ses compétences à divers collectifs, associations et institutions en tant que formatrice et consultante.