Nationalisme flamand et lutte de classes en Belgique

17 octobre 2019 à 18:30

Local Autogéré du Borinage - LAB 10 rue marguerite bervoets,

Mons

Le Vlaams Belang serait devenu, d’après un récent sondage, le parti préféré des Flamand.e.s. Aux dernières élections, les deux partis nationalistes Vlaams Belang et N-VA ont largement dominé le scrutin en Flandre en rassemblant à eux deux un peu plus de 43% des voix. Comment en est-on arrivé là?
Quelles sont les origines du nationalisme flamand et de ses liens avec l’extrême droite? Pourquoi le mouvement ouvrier belge du XXe siècle a-il ignoré les revendications légitimes – notamment linguistiques et culturelles – du mouvement flamand? Et aujourd’hui, comment regagner la jeunesse flamande à un projet émancipateur?

Avec Pips Patroons, historien et membre du SAP-antikapitalisten à Gand.

Dans le cadre du cycle de conférences “Capitalisme mode d’emploi. Et comment en sortir!”, organisé par les JOC Mons – Borinage, la Gauche anticapitaliste, la Formation Léon Lesoil et le Local Autogéré du Borinage – LAB.

Les prochains rendez-vous du cycle:
Mercredi 20 novembre: “Une histoire des luttes féministes en Belgique”
Mercredi 4 décembre: “Le racisme anti-blancs n’existe pas!”