Nous n’avons plus peur, lettre ouverte de féministes.

Cinq jours après la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, La DH publiait un article sous le titre « #MeToo, des victimes collatérales chez les hommes ? » Plus qu’un article, il s’agit d’une tribune sans filtre ni nuance de la journaliste et du journal qui le publie, dans lequel […]