anti-racisme

Analyse

Le kaléidoscope frontalier

Un texte de l’activiste Natasha King publié initialement en anglais dans le magazine RoarMag. Natasha King est une autrice et militante impliquée dans les luttes

anti-racisme

Soci@logis, une dynamique collective entre jeunes et sans-papiers

Le collectif Soci@logis est une association de fait née à l’initiative de militant·e·s sans-papiers et des JOC Bruxelles. Le but de notre projet est de réhabiliter des logements vides de la commune d’Ixelles, mais aussi, de créer une nouvelle dynamique collective où nous valorisons la vie en communauté.

anti-racisme

Témoignage, mon retour en Palestine.

Partir en Palestine fut une épreuve. Lorsqu’on vous dit qu’on n’en revient pas indemne, sachez que c’est vrai. Je suis partie en Palestine pour bien

Novembre 2017 à Bruxelles, un mois marqué par la violence…

Sans chercher à justifier ou a fustiger les évènements qui ont eu lieu les 11 et 16 novembre à Bruxelles, il nous semble important de rappeler que ces faits ont avant tout servi à renforcer des discours racistes et à mettre en place de nouveaux projets sécuritaires basés sur des préjugés, attaquant directement les libertés de tou.te.s.

anti-racisme

Verviers, bientôt Commune Hospitalière ?

Pour réclamer que Verviers soit Commune Hospitalière, un rassemblement d’une cinquantaine de personnes a lieu ce lundi soir devant l’hôtel de ville de Verviers. A l’occasion, une interpellation citoyenne a été déposée.

anti-racisme

Stop aux rafles des sans papiers

Ce 20 septembre 2017, nous étions plus 300 manifestants devant l’Hôtel de Ville de Schaerbeek pour dénoncer le rôle du bourgmestre dans les récentes rafles

anti-racisme

#franckenbuiten

Ce 3 mai 2017, près de 200 personnes  ont bloquée la conférence du Secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration Théo Francken à la VUB

anti-racisme

#DecolonizeBelgium

Pour rendre hommage à la lutte de Libération du peuple congolais et à l’occasion de l’anniversaire de l’Indépendance du Congo, ce 30 juin 2016, nous

anti-racisme

Pas de racisme au nom du féminisme !

Nous nous sommes réunis ce 4 février devant les bureaux du secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration pour dénoncer plus particulièrement les propos de

anti-racisme

La Nouvelle Voie Anticoloniale: Le manifeste

Nous sommes des immigrés et des enfants d’immigrés refusant de jouer le jeu de l’invisibilité et de l’assimilation qu’on nous impose. Nous clamons haut et fort notre existence, nous ne resterons pas dans les quartiers, dans les écoles, dans les métiers, dans les destins qui nous sont assignés.