Cycle de formation à Tournai: “Comprendre le système pour ne pas le subir”

11 avril 2019

Atelier #1 / 11 avril à 17h / Le capitalisme, ce que j’en sais?

Rejoins nous pour une première soirée sous forme de ciné-débat :
On entend souvent parler du capitalisme, responsable de la domination des hommes sur les femmes, responsable de l’épuisement des ressources naturelles et du réchauffement climatique, responsable de l’asservissement des travailleurs et travailleuses au système de production : mais en fait, toi t’en sais quoi?

Sur Facebook: https://www.facebook.com/events/339127536720673/

Atelier #2 / 19 avril à 18h / Déconstruire la pensée néolibérale

Lors de notre deuxième atelier du cycle de formation “comprendre pour ne pas subir”, nous aborderons la déconstruction du système néolibéral : histoire, espoirs, limites et alternatives !
Bar local et à prix libre

Sur Facebook:
https://www.facebook.com/events/775747052819269/

Atelier #3 / 10 mai à 18h / Changer le système, pas le climat !

Lors de notre troisième atelier du cycle de formation “comprendre pour ne pas subir”, nous ferons un focus sur la question du climat !
bar local et à prix libre sur place !

Infos et inscriptions : JOC Wapi-Tournai ou 0474287683 (Zoé)

Lieu: JOC TOURNAI :
Avenue des Etats Unis, 10 à Tournai

Facebook
Twitter
Email
Print
WhatsApp

LIRE PLUS

“La logistique est le nouveau monde ouvrier”, Rencontre avec David

La rencontre avec David a marqué un double intérêt pour nous tant du point de vue du contenu que de la méthode.
Ce qui se passe à Liège avec la volonté de résister à l’implantation d’une plateforme logistique comme Alibaba peut paraître à priori antagonique et contradictoire avec l’idée de défendre des ouvriers et des luttes ouvrières.
Mais que se passe-t-il à partir du moment où l’on pense l’écologie comme une position de classe ? N’est-ce pas d’ailleurs ce qu’a réussi à faire un mouvement comme les Gilets jaunes ?
La question sociale ne peut non seulement pas être évacuée mais les ouvriers, eux-mêmes, peuvent être un vecteur du changement écologique. Concrètement, cela reste très difficile, mais il faut enclencher des stratégies à long terme qui permettent de lever les contradictions.