3 days ago

JOC Liège

LANCEMENT D’UNE CAMPAGNE DE “RÉQUISITIONS SOLIDAIRES” PAR UNE NOUVELLE OCCUPATION DE BÂTIMENT VIDE

Depuis ce vendredi 15 janvier, 6936 mètres carrés anciennement utilisés par Opel – situés au 552 chaussée de Gand à Molenbeek – sont occupés afin de reloger une partie des 200 personnes sur le point de se faire expulser de chez elles à Jette. L’ouverture de cette nouvelle occupation à Molenbeek fait suite à celle de l’Hospitalière, ancienne clinique saint-gilloise devenue la maison de 80 personnes depuis le 18 décembre. Cette action annonce le lancement d’une campagne de “réquisitions solidaires”.
———————–
En tant que collectifs et associations de personnes avec et sans-papiers, d’acteur·ices du droit au logement, d’habitant·e·s de Bruxelles, nous nous organisons une nouvelle fois avec nos moyens pour faire respecter le droit au logement et demander la régularisation de personnes sans-papiers.

Nous continuerons à ouvrir et occuper des bâtiments vides tant que les pouvoirs publics n’apporteront pas de réponses structurelles suffisantes à la crise sociale et sanitaire. En lançant une campagne de réquisitions, nous affirmons que nous sommes décidé·e·s à nous organiser face à l’absurdité des milliers de bâtiments vides alors que des centaines de gens dorment dehors dans notre ville. L’ouverture d’une dizaine de squats a permis de loger plusieurs centaines de personnes pendant le confinement du printemps 2020. Aujourd’hui, nous voulons visibiliser cette réponse solidaire et auto-organisée, tout en réfutant l’idée que cela constitue une solution structurelle et suffisante. C’est aux pouvoirs publics d’en faire une priorité.

Nous demandons la fin de la criminalisation des occupations et du squat, la réquisition publique de bâtiments vides, la fin des expulsions et surtout des moyens pour assurer des logements dignes pour toutes et tous. Cela doit notamment se traduire par une accélération de la production de logements sociaux et un encadrement des loyers sur le marché privé car ces derniers sont devenus devenus impayables pour les habitant·e·s de Bruxelles. Le droit à la dignité doit primer, se loger est un besoin fondamental”.

Nous dénonçons également la politique migratoire actuelle, elle aussi responsable de la précarité de nombreuses personnes, sans-papiers et migrant·e·s en transit. En plus de la crise Covid, ces personnes doivent endurer des délais d’attente de plusieurs années dus au traitement des dossiers, le règlement Dublin qui déporte des personnes du jour au lendemain de leur pays d’accueil, l’accès aux soins médicaux entravés : ce sont quelques-unes des conséquences catastrophiques d’une politique migratoire inhumaine qui sévit sur la vie de plus de 2 millions de personnes en Europe. Le respect de leurs droits fondamentaux demande un changement de politique, via la régularisation des personnes sans-papiers, l’ouverture des frontières, la libre circulation, la fermeture des centres fermés et la création de voies migratoires sûres et légales.

La Campagne de Réquisitions Solidaires appelle à la prise de conscience et à la mobilisation de tous·tes, la solidarité est indispensable, aujourd’hui plus que jamais. En 2021, prenons les choses en main !

///NL///

LANCERING CAMPAGNE VOOR SOLIDAIRE OPVORDERINGEN MET NIEUWE BEZETTING VAN LEEGSTAAND GEBOUW

Deze vrijdag 15 januari is de 6.936 vierkante meter grote voormalige Opel-garage in Molenbeek (Steenweg op Gent, 552 ) bezet om een deel van de 200 mensen te huisvesten die op het punt staan uit het kraakpand in Jette te worden gezet. De opening van deze nieuwe bezetting in Molenbeek volgt op de opening van de Hospitalière, een voormalige kliniek in Sint Gillis die sinds 18 december 80 personen huisvest. Deze actie kondigt de lancering aan van een campagne voor "solidaire opvorderingen.
———————–
"Als collectieven en verenigingen van mensen met en zonder papieren, actoren van het recht op huisvesting, inwoners van Brussel, organiseren we ons opnieuw om het recht op huisvesting af te dwingen en de regularisatie van mensen zonder papieren te eisen.

We zullen doorgaan met het openen en in gebruik nemen van leegstaande gebouwen zolang de overheid onvoldoende structurele antwoorden geeft op de sociale en gezondheidscrisis. Door een campagne voor sociale opvordering te lanceren, laten we zien dat we vastbesloten zijn ons te organiseren tegen de absurditeit van duizenden leegstaande gebouwen, terwijl honderden mensen in onze stad buiten slapen. Het kraken van een dozijn panden in het voorjaar van 2020 heeft het mogelijk gemaakt om honderden mensen te huisvesten tijdens de eerste lockdown. Vandaag laten we wederom zien dat burgers zelf een oplossing voor dit probleem kunnen organiseren maar willen ook duidelijk maken dat dit geen structurele oplossing is. Het is aan de overheid om er een prioriteit van te maken.

Wij eisen dat er een einde komt aan de criminalisering van kraken, dat er een einde komt aan de leegstand, dat er een einde komt aan de uitzettingen en vooral dat de overheid de verantwoordelijkheid neemt om iedereen een waardige huisvesting te garanderen. Wij pleite voor een versnelling van de bouw van sociale woningen en een beheersing van de huurprijzen op de particuliere markt, aangezien deze laatste onbetaalbaar zijn geworden voor de inwoners van Brussel. Het recht op waardigheid moet voorrang krijgen, huisvesting is een fundamenteel recht".

We stellen het huidige migratiebeleid aan de kaak, dat medeverantwoordelijk is voor de onzekerheid van veel mensen, ongedocumenteerden en migranten op doorreis. Naast de Covid-crisis hebben deze mensen te maken met wachtperiodes van enkele jaren als gevolg van de behandeling van dossiers en de Dublin-verordening, die mensen van de ene op de andere dag uit hun gastland deporteert en de toegang tot medische zorg belemmert. Dit onmenselijk migratiebeleid beïnvloed de levens van meer dan 2 miljoen mensen in Europa. Er is een beleidswijziging nodig zodat hun fundamentele rechten gerespecteerd worden: regularisatie van mensen zonder papieren, het openstellen van de grenzen, vrij verkeer, het sluiten van gesloten centra en het creëren van veilige en legale migratieroutes.

De campagne voor solidaire opvordering roept op tot bewustwording en mobilisatie van alle mensen. Solidariteit is vandaag de dag meer dan ooit onmisbaar. Laten we in 2021 het heft in eigen handen nemen!
See MoreSee Less

View on Facebook

7 days ago

JOC Liège

Il y a un appel à rassemblement mercredi 13/01 à 15h, devant le commissariat de Gare du Nord, à Bruxelles, pour réclamer justice pour Ibrahima.

Tout notre soutien à sa famille et ses proches🚨[Bruxelles : Ibrahima décède après son arrestation]🚨

Dans la soirée du 9 janvier, Ibrahima, jeune Bruxellois de 23 ans, est décédé à l’hôpital, après une arrestation policière près de la Gare Du Nord. La police a attendu plusieurs heures avant de contacter la famille de la victime, vers 2h30 du matin, sans donner le nom de l’hôpital dans lequel le jeune se trouvait.

Les forces de l’ordre ont expliqué qu’Ibrahima avait été interpellé pour non-respect du couvre-feu, et qu’il avait ensuite fait un malaise. Il semblerait pourtant qu’il ait été arrêté avant 22h. Selon le journal La Capitale, Ibrahima aurait été interpelé alors qu’il filmait un contrôle policier. Filmer la police en Belgique est pourtant un droit. A l’hôpital Saint-Jean, les médecins ont expliqué à la famille qu’il avait plusieurs hématomes sur le corps et qu’il était mort d’un arrêt cardiaque.

Ibrahima était en bonne santé physique, il est peu probable qu’une crise cardiaque l’ait secoué sans raison. Nous n’avons pas plus d’informations pour le moment. La police ne s’est toujours pas prononcée sur le sujet. Un rendez-vous circule sur les réseaux sociaux, le mercredi 13/01 à 15h devant le commissariat de Gare Du Nord. Nos pensées vont aux proches d’Ibrahima.

Source : la soeur de la victime
#justicepouribrahima
See MoreSee Less

View on Facebook

7 days ago

JOC Liège

Téléchargements mobilesNous n’avons pas plus d’informations pour l’instant. Si vous en voyer passer n’hésitez pas à complémenter ce post. Force a la famille et aux proches. See MoreSee Less

View on Facebook

2 days ago

JOC Bruxelles

LANCEMENT D’UNE CAMPAGNE DE “RÉQUISITIONS SOLIDAIRES” PAR UNE NOUVELLE OCCUPATION DE BÂTIMENT VIDE

Depuis ce vendredi 15 janvier, 6936 mètres carrés anciennement utilisés par Opel - situés au 552 chaussée de Gand à Molenbeek - sont occupés afin de reloger une partie des 200 personnes sur le point de se faire expulser de chez elles à Jette. L'ouverture de cette nouvelle occupation à Molenbeek fait suite à celle de l'Hospitalière, ancienne clinique saint-gilloise devenue la maison de 80 personnes depuis le 18 décembre. Cette action annonce le lancement d’une campagne de “réquisitions solidaires”.
-----------------------
En tant que collectifs et associations de personnes avec et sans-papiers, d’acteur·ices du droit au logement, d’habitant·e·s de Bruxelles, nous nous organisons une nouvelle fois avec nos moyens pour faire respecter le droit au logement et demander la régularisation de personnes sans-papiers.

Nous continuerons à ouvrir et occuper des bâtiments vides tant que les pouvoirs publics n'apporteront pas de réponses structurelles suffisantes à la crise sociale et sanitaire. En lançant une campagne de réquisitions, nous affirmons que nous sommes décidé·e·s à nous organiser face à l’absurdité des milliers de bâtiments vides alors que des centaines de gens dorment dehors dans notre ville. L’ouverture d’une dizaine de squats a permis de loger plusieurs centaines de personnes pendant le confinement du printemps 2020. Aujourd’hui, nous voulons visibiliser cette réponse solidaire et auto-organisée, tout en réfutant l’idée que cela constitue une solution structurelle et suffisante. C’est aux pouvoirs publics d’en faire une priorité.

Nous demandons la fin de la criminalisation des occupations et du squat, la réquisition publique de bâtiments vides, la fin des expulsions et surtout des moyens pour assurer des logements dignes pour toutes et tous. Cela doit notamment se traduire par une accélération de la production de logements sociaux et un encadrement des loyers sur le marché privé car ces derniers sont devenus devenus impayables pour les habitant·e·s de Bruxelles. Le droit à la dignité doit primer, se loger est un besoin fondamental”.

Nous dénonçons également la politique migratoire actuelle, elle aussi responsable de la précarité de nombreuses personnes, sans-papiers et migrant·e·s en transit. En plus de la crise Covid, ces personnes doivent endurer des délais d'attente de plusieurs années dus au traitement des dossiers, le règlement Dublin qui déporte des personnes du jour au lendemain de leur pays d'accueil, l'accès aux soins médicaux entravés : ce sont quelques-unes des conséquences catastrophiques d'une politique migratoire inhumaine qui sévit sur la vie de plus de 2 millions de personnes en Europe. Le respect de leurs droits fondamentaux demande un changement de politique, via la régularisation des personnes sans-papiers, l'ouverture des frontières, la libre circulation, la fermeture des centres fermés et la création de voies migratoires sûres et légales.

La Campagne de Réquisitions Solidaires appelle à la prise de conscience et à la mobilisation de tous·tes, la solidarité est indispensable, aujourd'hui plus que jamais. En 2021, prenons les choses en main !

///NL///

LANCERING CAMPAGNE VOOR SOLIDAIRE OPVORDERINGEN MET NIEUWE BEZETTING VAN LEEGSTAAND GEBOUW

Deze vrijdag 15 januari is de 6.936 vierkante meter grote voormalige Opel-garage in Molenbeek (Steenweg op Gent, 552 ) bezet om een deel van de 200 mensen te huisvesten die op het punt staan uit het kraakpand in Jette te worden gezet. De opening van deze nieuwe bezetting in Molenbeek volgt op de opening van de Hospitalière, een voormalige kliniek in Sint Gillis die sinds 18 december 80 personen huisvest. Deze actie kondigt de lancering aan van een campagne voor "solidaire opvorderingen.
-----------------------
"Als collectieven en verenigingen van mensen met en zonder papieren, actoren van het recht op huisvesting, inwoners van Brussel, organiseren we ons opnieuw om het recht op huisvesting af te dwingen en de regularisatie van mensen zonder papieren te eisen.

We zullen doorgaan met het openen en in gebruik nemen van leegstaande gebouwen zolang de overheid onvoldoende structurele antwoorden geeft op de sociale en gezondheidscrisis. Door een campagne voor sociale opvordering te lanceren, laten we zien dat we vastbesloten zijn ons te organiseren tegen de absurditeit van duizenden leegstaande gebouwen, terwijl honderden mensen in onze stad buiten slapen. Het kraken van een dozijn panden in het voorjaar van 2020 heeft het mogelijk gemaakt om honderden mensen te huisvesten tijdens de eerste lockdown. Vandaag laten we wederom zien dat burgers zelf een oplossing voor dit probleem kunnen organiseren maar willen ook duidelijk maken dat dit geen structurele oplossing is. Het is aan de overheid om er een prioriteit van te maken.

Wij eisen dat er een einde komt aan de criminalisering van kraken, dat er een einde komt aan de leegstand, dat er een einde komt aan de uitzettingen en vooral dat de overheid de verantwoordelijkheid neemt om iedereen een waardige huisvesting te garanderen. Wij pleite voor een versnelling van de bouw van sociale woningen en een beheersing van de huurprijzen op de particuliere markt, aangezien deze laatste onbetaalbaar zijn geworden voor de inwoners van Brussel. Het recht op waardigheid moet voorrang krijgen, huisvesting is een fundamenteel recht".

We stellen het huidige migratiebeleid aan de kaak, dat medeverantwoordelijk is voor de onzekerheid van veel mensen, ongedocumenteerden en migranten op doorreis. Naast de Covid-crisis hebben deze mensen te maken met wachtperiodes van enkele jaren als gevolg van de behandeling van dossiers en de Dublin-verordening, die mensen van de ene op de andere dag uit hun gastland deporteert en de toegang tot medische zorg belemmert. Dit onmenselijk migratiebeleid beïnvloed de levens van meer dan 2 miljoen mensen in Europa. Er is een beleidswijziging nodig zodat hun fundamentele rechten gerespecteerd worden: regularisatie van mensen zonder papieren, het openstellen van de grenzen, vrij verkeer, het sluiten van gesloten centra en het creëren van veilige en legale migratieroutes.

De campagne voor solidaire opvordering roept op tot bewustwording en mobilisatie van alle mensen. Solidariteit is vandaag de dag meer dan ooit onmisbaar. Laten we in 2021 het heft in eigen handen nemen!
... See MoreSee Less

View on Facebook

1 month ago

JOC Bruxelles

On se retrouve à 17h à Arts-Loi ! ... See MoreSee Less

View on Facebook

2 months ago

JOC Bruxelles

📣Appel à rejoindre le rassemblement de La Santé en Lutte, rue de la Loi.

🟣 Le 13 septembre dernier, nous étions descendu•es dans les rues, à la Grande Manifestation de la Santé, pour soutenir les revendications de La santé en lutte et exiger une santé plus inclusive et populaire, qui prenne en considération nos multiples réalités!

🟣 Les luttes continuent ! Le 11 décembre, nous appelons à un bloc féministe et queer au rassemblement de La Santé en Lutte. Soyons solidaires avec toustes les travailleureuses de la santé et les personnes les plus précaires, dont les femmes et les personnes de genres minorisés, face à la crise sanitaire et sociale. Rassemblons-nous devant les lieux de pouvoir, là-même où sont prises les décisions, afin de dire non à leur politique ! La lutte sociale ne peut être confinée !
... See MoreSee Less

View on Facebook

Des copains et copines ont besoin d'un petit coup de pouce ;)

Depuis 1 an la fondation Marius Jacob soutient des mouvements sociaux qui résistent à l'injustice, des collectifs qui tentent des actions plus directes, des alternatives qui font le pari de la solidarité. On a commencé petit, avec passion et révolte.
Aujourd’hui, nous voulons changer d’échelle pour donner de l’ampleur aux mouvements sociaux et aux luttes dans toute leur diversité. Afin de renforcer des dynamiques autonomes et audacieuses, pour être à la hauteur des enjeux auxquels nous sommes confronté·e·s, pour voir grand : on a besoin de vous.
#SoutenezMarius Comment faire?
➡️ Rejoignez-nous et devenez mutualisateur.trice sur www.fondationmariusjacob.org
➡️ Partagez un max la vidéo !
➡️ Parlez-en autour de vous !
... See MoreSee Less

View on Facebook

1 month ago

JOC Mons - Borinage

Présentation des Brigades d'Action Paysanne ... See MoreSee Less

View on Facebook

1 month ago

JOC Mons - Borinage

RDV ce soir 20h sur la page du Local Autogéré du Borinage - LAB pour une conférence de présentation du B.A.P et la projet montois. ... See MoreSee Less

View on Facebook

1 month ago

JOC Mons - Borinage

Police, justice et migration décorticage du plan du gouvernement fédéral ! ... See MoreSee Less

View on Facebook

1 month ago

JOC Mons - Borinage

Lundi soir nous parlerons des B.A.P et du prochain groupe montois:) ... See MoreSee Less

View on Facebook