Famille 2.0

Quelques jeunes ont eu envie de dire stop aux préjugés qui planent sur les familles carolos et surtout sur les familles recomposées. L’idée ? De petites capsules-vidéos type caméra-café, pleines d’humour pour dénoncer le capitalisme, le sexisme et le racisme.
7 octobre 2015

Un vent de fraîcheur souffle sur la fédé de Charleroi, un nouveau groupe issu du groupe Braijocepoc a vu le jour en août dernier avec pour nom : famille 2.0
Quelques jeunes ont eu envie de dire stop aux préjugés qui planent sur les familles carolos et surtout sur les familles recomposées. L’idée ? De petites capsules-vidéos type caméra-café, pleines d’humour pour dénoncer le capitalisme, le sexisme
et le racisme. Tout un programme. Avec l’aide d’un réalisateur, nous cherchons encore quelques personnes pour rejoindre l’équipe technique. Si ça t’intéresse, une formation technique te sera donnée. C’est être devant de la caméra qui te fais le plus envie ? Certains rôles attendent encore leur acteur, n’hésite pas à contacter les JOC Charleroi.

Facebook
Twitter
Email
Print
WhatsApp

LIRE PLUS

“La logistique est le nouveau monde ouvrier”, Rencontre avec David

La rencontre avec David a marqué un double intérêt pour nous tant du point de vue du contenu que de la méthode.
Ce qui se passe à Liège avec la volonté de résister à l’implantation d’une plateforme logistique comme Alibaba peut paraître à priori antagonique et contradictoire avec l’idée de défendre des ouvriers et des luttes ouvrières.
Mais que se passe-t-il à partir du moment où l’on pense l’écologie comme une position de classe ? N’est-ce pas d’ailleurs ce qu’a réussi à faire un mouvement comme les Gilets jaunes ?
La question sociale ne peut non seulement pas être évacuée mais les ouvriers, eux-mêmes, peuvent être un vecteur du changement écologique. Concrètement, cela reste très difficile, mais il faut enclencher des stratégies à long terme qui permettent de lever les contradictions.