#pride Force et soutien aux camarades LGBTQI+

21 mai 2018

Force et soutien aux camarades qui ont subi les violences policières hier durant la Pride et à tou.te.s celles/eux qui étaient là pour dénoncer la présence de la N-VA et de la Police au coeur de cet évènement !
Beaucoup de respect pour ielles ! Non seulement pour avoir fait barrage à cette récupération immonde mais aussi et surtout pour incarner la conviction que les luttes pour l’égalité sont indivisibles !
Les mensonges de la N-VA et de la Police ne nous tromperont pas. Ielles ne sont pas là pour défendre l’égalité de tou.te.s, ielles sont là pour défendre un Etat patriarcal autoritaire, raciste et violent qui se nourrit des inégalités et les entretien. C’est ce modèle de société que la N-VA nous impose et qui légalise la guerre menée aujourd’hui aux migrants (par « guerre », entendez que des gens meurent) ainsi que le renforcement de l’arsenal sécuritaire et de répression des minorités et des mouvements sociaux. C’est ce modèle de société que défend également la police par son action quotidienne qui inclue chaque jour l’oppression des minorités raciales, sexuelles, de genre, etc. Action dont nous prenons notamment pour preuve les nombreux témoignages tels que ceux reçus suite à l’agression de la dernière Reclaim the night, ou via les retours réguliers que nous recevons en particulier des quartiers populaires, ou encore via les témoignages reçus au lendemain de cette triste Pride qui aura vu plusieurs militant.e.s incarcérées et brutalisé.e.s.
Dans un tel contexte, l’instrumentalisation des luttes LGBTQI+ ne peut signifier plus d’égalité pour tou.te.s. Au mieux, elle se servira de la promotion sociale d’une partie de ces minorités (au hasard les mecs cis blancs…) pour mieux asseoir la domination des détenteurs/rices du pouvoir sur tout le reste de ces diversités qui constituent le mouvement: lesbiennes, personnes trans, intersexuées, personnes LGBTQI+ racisées, etc.
Ce que l’acceptation de la N-VA et de la Police par une partie de la frange institutionnalisée du mouvement LGBTQI+ démontre, c’est justement la croyance en cette illusion de progrès social par l’alliance avec des partis et institutions qui ont fait de la division, la violence et le meurtre leur fond de commerce.
Pour ces raisons, nous saluons encore une fois l’action des camarades ayant résisté à cette récupération en ce samedi de célébration des luttes LGBTQI+ !
Force et soutien ! ❤️

Facebook
Twitter
Email
Print
WhatsApp

LIRE PLUS

“La logistique est le nouveau monde ouvrier”, Rencontre avec David

La rencontre avec David a marqué un double intérêt pour nous tant du point de vue du contenu que de la méthode.
Ce qui se passe à Liège avec la volonté de résister à l’implantation d’une plateforme logistique comme Alibaba peut paraître à priori antagonique et contradictoire avec l’idée de défendre des ouvriers et des luttes ouvrières.
Mais que se passe-t-il à partir du moment où l’on pense l’écologie comme une position de classe ? N’est-ce pas d’ailleurs ce qu’a réussi à faire un mouvement comme les Gilets jaunes ?
La question sociale ne peut non seulement pas être évacuée mais les ouvriers, eux-mêmes, peuvent être un vecteur du changement écologique. Concrètement, cela reste très difficile, mais il faut enclencher des stratégies à long terme qui permettent de lever les contradictions.