Table d’autres

Nous avons rencontré une militante de la poissonnerie, à Bruxelles, qui a partagé son expérience de resto récup’ avec nous.
22 septembre 2015

Le projet pilote du groupe « table d’autres » a lieu ce lundi 21 septembre 2015.
Ce groupe a vu le jour grâce à un partenariat entre les Équipes Populaires, le MOC
et les JOC. Nous avons rencontré une militante de la poissonnerie, à Bruxelles, qui
a partagé son expérience de resto récup’ avec nous.
Nous sommes donc allés chercher les invendus du marché de Charleroi, et nous avons eu la chance d’avoir une superbe récolte. C’est dans les cuisines du café-restaurant « Notre Maison » que nous avons concocté un menu : potage du jour, farandole de pâtes aux légumes et salade de fruits frais. Tout un programme gourmand. Une vingtaine de personnes ont poussé les portes de notre « Table d’autres » pour partager le repas. C’est principalement grâce au bouche-à-oreille et aux discussions en rue que tout ce petit monde s’est retrouvé autour de
cette table. Au vu de l’enthousiasme des participants,nous comptons l’organiser ponctuellement. Affaire à suivre…

Facebook
Twitter
Email
Print
WhatsApp

LIRE PLUS

“La logistique est le nouveau monde ouvrier”, Rencontre avec David

La rencontre avec David a marqué un double intérêt pour nous tant du point de vue du contenu que de la méthode.
Ce qui se passe à Liège avec la volonté de résister à l’implantation d’une plateforme logistique comme Alibaba peut paraître à priori antagonique et contradictoire avec l’idée de défendre des ouvriers et des luttes ouvrières.
Mais que se passe-t-il à partir du moment où l’on pense l’écologie comme une position de classe ? N’est-ce pas d’ailleurs ce qu’a réussi à faire un mouvement comme les Gilets jaunes ?
La question sociale ne peut non seulement pas être évacuée mais les ouvriers, eux-mêmes, peuvent être un vecteur du changement écologique. Concrètement, cela reste très difficile, mais il faut enclencher des stratégies à long terme qui permettent de lever les contradictions.