Pas de racisme au nom du féminisme !

Nous nous sommes réunis ce 4 février devant les bureaux du secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration pour dénoncer plus particulièrement les propos de Théo Francken, qui profite de la sur-médiatisation des événements de viols qui se sont déroulés à Cologne la nuit du 31 décembre, pour proposer l’instauration de cours de « respect […]